@Lahuelladelpuma

                 lahuelladelpuma@gmail.com

(+33) 6 03 75 34 75

© 2018 Matthieu Giustini & Maja Illig


Si la Patagonie est une destination très à la mode pour les alpinistes du monde entier, la majorité se tourne quasi exclusivement vers les quelques lieux bien connus qui font la une des magazines : le massif du Fitz Roy, le parc Torres del Paine, … Cependant la Patagonie chilienne regorge encore quantités de massifs à peine nommés et explorés où la pratique de l’andinisme (et oui nous sommes dans les Andes !) en est au stade zéro.

 

La petite ville de Chaitén au Chili (autour de 3000 habitants aujourd’hui) est l’exemple parfait de cette Patagonie délaissée par les médias et les touristes : la ville ravagée lors d’une éruption du volcan éponyme en 2008 renaît difficilement de ces cendres (au sens propre !) et peine à retenir plus de quelques heures les touristes qui ne font que passer.

 

L’objectif du projet La huella del Puma est donc d’amorcer et promouvoir la pratique du tourisme lié à l'andinisme autour de la ville de Chaiten (Chili) et surtout de faire des locaux les moteurs de ce développement. Beaucoup reste à faire, et le projet se veut être un déclic qui sera utilisé par la communauté locale pour enclencher un dynamisme sportif sur son territoire. Pour cela plusieurs leviers seront utilisés :

 

1. Mettre en valeur le potentiel :

Pendant 3 à 4 mois, réaliser un grand nombre d'ascensions afin d’écrire les topos correspondants appuyés par des photos, des vidéos (et bien sur un film pour résumer l’ensemble du projet) puis les diffuser gratuitement au grand public (réseau sociaux, site web, …). Le but sera de mobiliser un maximum d’activités différentes pour montrer toute l’étendue des possibilités. La conséquence directe de cette diversité des pratique est que les explorations seront de niveaux très divers : alors que dans nos sports de prédilections nous pourrons nous attaquer à des objectifs ambitieux (ski, glacier, escalade, trail), nous resterons plus modeste pour les autres pratiques (kayak, parapente, etc) … mais peu importe et même tant mieux ! Il s’agit uniquement d’initier le mouvement et d’autres que nous poursuivrons cette exploration encore plus loin !

 2. Inclure les locaux dans le processus :

    Nous allons inviter des andinistes chiliens à se joindre à nous pour que le plus d’ascensions possibles soient franco-chiliennes ! Nous attirerons ainsi l'attention sur cette partie de la Patagonie encore trop délaissée.

Nous allons aussi réaliser des interventions dans l’école et le collège de Chaitén pour présenter aux jeunes générations les sports de montagne, leur montrer le potentiel énorme qui les entoure mais aussi sensibiliser les écoliers à la nécessité de se former pour pratiquer en sécurité ainsi qu’à la thématique du réchauffement climatiques et des pollutions diverses qui mettent en périls ces activités.

Il est prévu d'équiper une "falaise école" d'escalade et de donner un stock de matériel (cordes, baudriers, casques, chaussons, ...) pour initier les écoliers à cette pratique et permettre à la ville de Chaitén de proposer cette activité aux touristes.

Si cela est possible, nous essayerons d'initier les écoliers au travail de préparation d’exploration (travail sur carte, google earth, recherche des informations météorologiques, etc.) puis nous les emmènerons sur le terrain pour réaliser une sortie que nous aurons préparée ensemble. Le but est de faire émerger des vocations, que les locaux soient moteurs dans le développement de l’andinisme … en conclusion, il s’agit d’assurer la suite du projet pour que ce que nous entamons soit poursuivi !

Un projet de montagne tourné vers l'humain

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now